Les semaines pour hommes et les semaines de Nouvel An à Revital ont quelque chose de très spécial. En effet, pendant ces deux semaines, Ernst Hoch est généralement là aussi. Pendant son séjour, ce photographe passionné capte les différentes ambiances avec son appareil photo. Le résultat peut être admiré le vendredi soir lors du Diner de Gala, sous la forme d’un spectacle d’images sonores. Nous sommes heureux de pouvoir également publier ici ses impressions sur les semaines pour hommes et les semaines de Nouvel An.

Ernst Hoch, comment avez-vous fait connaissance de Revital ?

Mon épouse a entendu parler de Revital par une amie. En 2001, nous nous sommes inscrits pour la première fois à la semaine de réveillon du Nouvel An. Nous avons tellement aimé cette semaine que nous avons ensuite régulièrement réservé des séjours à Revital. Après la mort de ma femme, j’ai décidé de continuer à venir à Revital. Cela a pris un peu de temps. Surtout pour les semaines mixtes du réveillon du Nouvel An.

Qu’est-ce que vous aimez tant à Revital pour y revenir sans cesse?

Le mix. Je peux aussi bénéficier de certains aspects dans d’autres hôtels. Mais la combinaison qu’offre Revital à ses clients est unique: la belle région, l’emplacement au-dessus de la ligne de brouillard, le bon air, la vue fantastique – à Revital, vous êtes loin de l’agitation de la vie quotidienne et vous pouvez vous détendre à merveille. Et bien sûr, j’apprécie les excellentes thérapies. Ce qui est particulièrement agréable, c’est qu’à Revital, il n’y a presque pas de changement de personnel – vous retrouvez les mêmes thérapeutes chaque année. Un autre point positif est le régime alimentaire, adapté de manière optimale aux thérapies et qui favorise la détoxification. Malgré la cuisine végétarienne, je ne manque de rien. En général, les repas, à Revital, jouent un rôle important: lorsque vous êtes à table, vous entrez toujours en contact avec d’autres hôtes. J’apprécie vraiment cela. Tout cela fait que Revital diffère considérablement d’un hôtel classique. Si vous êtes un hôte régulier à Revital, vous connaîtrez certainement la moitié des hôtes présents et entrerez plus rapidement en « mode conversation ». Je rentre toujours chez moi avec de précieuses suggestions et conseils reçus d’autres clients.

Trouvez-vous difficile de vous rendre seul à Revital ?

Je me sens très à l’aise à Revital. Notamment parce que je connais déjà l’un ou l’autre. Dans la semaine pour hommes, certains hommes viennent seuls. Je ne suis pas un cas unique. Lors des semaines mixtes, vous trouverez moins d’hommes voyageant seuls. Mais malgré tout, là encore, je ne suis pas le seul à « oser » aller à Revital en single. La semaine du réveillon du Nouvel An est certainement quelque chose qu’on a tendance à faire en couple. Mais même là, je me sens à l’aise en tant que voyageur solo.

Comment êtes-vous arrivé à la photographie ?

Auparavant, je ne prenais que des photos de vacances. Je suis ingénieur électricien et j’ai également travaillé dans le développement de logiciels. Lorsque les premiers appareils photo numériques sont arrivés sur le marché, j’ai été immédiatement fasciné par la technologie: je me suis inscrit et j’ai participé aux premiers cours mis sur pied. Depuis, je cultive mon côté créatif et je me perfectionne constamment. À Revital, j’ai trouvé le lieu parfait pour pratiquer: je découvre de nouveaux motifs intéressants à chaque séjour.

Comment sont nées les soirées photos à Revital ?

Si vous êtes constamment derrière l’appareil photo, tôt ou tard, cela interpelle. J’ai donc entamé une conversation avec certains hôtes et leur ai montré une photo ou l’autre sur mon écran de temps en temps. C’est ainsi que l’idée est née de montrer les meilleures images dans un spectacle d’images sonores à la fin de la semaine. Cela a été si bien accueilli qu’à la suggestion de Pascale, j’ai répété cela lors d’autres séjours. Aujourd’hui, certains hôtes me demandent déjà à l’accueil si je « refais quelque chose ». Cela me donne déjà une certaine pression. Mais je peux bien la gérer. Cette année, pour une fois, je n’ai rien montré à la fin de la semaine pour hommes. Il faut un certain temps pour assembler et animer professionnellement un spectacle d’images sonores de huit à douze minutes. Et je veux aussi me détendre à Revital et avoir du temps pour moi. Je souhaite dès lors utiliser cette option lors de l’une ou l’autre de mes prochaines visites.

Qu’aimez-vous le plus photographier ?

Je préfère capter les ambiances. Je photographie aussi les gens. Mais je ne suis pas trop du genre paparazzi. Tout comme je ne suis pas à l’aise à photographier les gens qui posent. J’aime travailler discrètement. Lors de la présentation de mes photos, c’est pour moi le meilleur compliment lorsque les invités disent : « Je n’ai pas du tout remarqué que vous preniez des photos ».

Comment montrez-vous vos photos?

J’ai mon MacBook avec moi. Je l’installe dans une pièce à côté de la salle à manger. Pascale divise les invités en deux groupes. C’est ainsi que les hôtes découvrent les photos : en petit groupe, dans un cadre intime. Un grand spectacle avec écran et projecteur ne me conviendrait pas.

À la demande de nombreux hôtes, nous pouvons désormais également publier vos photos sur notre blog. Y a-t-il autre chose que vous aimeriez dire aux téléspectateurs ?

98% des clients de Revital sont des femmes. Pendant la semaine pour hommes et pendant les semaines mixtes, l’ambiance à Revital est différente. Pascale me l’a également confirmé. Mes photos montrent donc le « cas exceptionnel » et non le « cas normal ». Comme tous les hommes, je ne connais pas le « cas normal ».

 

Pascale Pilloud

Pascale Pilloud

0 Kommentare

Hinterlasse einen Kommentar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *